debout citoyens

Section PCF de Croix, Wasquehal, Hem, Leers,
Lannoy et Lys-lez-Lannoy

Non à la privatisation des aéroports de Paris

Il y a 3 mois

Depuis plusieurs semaines, les parlementaires communistes se sont mobilisés à l’Assemblée nationale et au Sénat contre la loi PACTE qui prévoit la privatisation d’Aéroport de Paris (ADP).

Avec d’autres parlementaires (248 au total), ils ont gagné le déclenchement de la procédure de Référendum d’Initiative Partagée.
Pour obtenir que le peuple se prononce, ils lanceront lors de cette initiative la campagne pour réunir 4,7 millions de signatures de citoyennes et citoyens dans le délai imparti de neuf mois.
Cette consultation est indispensable.
ADP ne peut être bradé au privé pendant soixante-dix ans, alors même que son activité relève de l’intérêt général, en plus d’apporter d’importants bénéfices à l’État.
En effet, privatiser ADP serait une grave faute, du même type que celle qui a été commise avec la vente des autoroutes.

La France a besoin d’avoir la maîtrise publique de ses aéroports : c’est un enjeu pour l’emploi, pour l’activité et aussi pour l’écologie.

Cette privatisation serait un scandale d’État qui profiterait avant-tout aux intérêts privés. C'est la raison pour laquelle le PCF appelle les Français.e.s à s'emparer du référendum d'initiative partagé et contribuera avec ses militant.e.s à la collecte des 4,7 millions de signatures nécessaires au référendum.

Pour demander l'organisation d'un référendum sur la privatisation d'Aéroports de Paris, c'est ici :
https://www.referendum.interieur.gouv.fr/


Ici, la proposition de loi visant à affirmer le caractère de service public national de l'exploitation des aérodromes de Paris :

http://www.assemblee-nationale.fr/15/pdf/propositions/pion1867.pdf