debout citoyens

Section PCF de Croix, Wasquehal, Hem, Leers,
Lannoy et Lys-lez-Lannoy

Voeux pour 2019

Il y a 4 semaines

Cérémonie des voeux 2019


--------------------------------------------------------------

Discours prononcé par Laurent :


Vœux PCF janvier 2019-

Bonjour à toutes et à tous.

Chers camarades,

Je vous présente au nom de la section Hem, Croix, Wasquehal, Lys-Lez Lannoy, Leers, Lannoy, nos meilleurs vœux pour cette année 2019.

Un grand merci d’être venus malgré une météo peu clémente. Je prends la parole à la place de notre secrétaire de section, isabelle Vanspeybroeck, présentant  des ennuis de santé.

Macron, sous prétexte de diminuer les impôts organise la casse des services publics. Ceux-ci apparaissent comme frayeux, mais, il faut y voir la nécessité , pour les moins nantis.

La classe dominante, quant à elle, peut se payer des services, des soins les plus coûteux.

 A la logique de solidarité, a pris place celle de la rentabilité.

On élimine à tout va, ici un bureau de poste, là une maternité, plus loin une gare., ils sont jugés obsolètes , au mépris de la population qui en a besoin.

Notre Système de santé est compromis. Après les déserts médicaux, la levée tardive du numerus clausus, le manque de personnel  dans les hôpitaux, les EHPAD, la prise en charge est minimaliste

Malgré le mérite des professionnels. Pour exemple :il n’est pas rare d’attendre 48 heures aux urgences du plus grand hôpital de la région : LILLE.

La liste n’est pas exhaustive, malheureusement. Le système est à bout de souffle, il est devenu fou.

On allonge la durée de cotisation pour les retraites mais la durée de vie en bonne santé diminue.

On exige une liste de vaccins de plus en plus longue pour les enfants mais on ferme des maternités de proximité..

Voudrait –t’on revenir aux accouchements à la maison ?  En ne tenant pas compte des  risques  tant de mortalité infantiles que maternels …

On assiste dans notre département  à des écarts flagrants entre la pauvreté et l’hébergement des plus grandes fortunes de France.

La population  vieillit mais la prise en charge est loin d’être satisfaisante. L’intelligence artificielle ou robotisation est même  à l’essai dans certains établissements.

Le capitalisme a plusieurs cordes à son arc et cette innovation « robotisée »cherche à rendre toute activité humaine  obsolète.

Devant, tout ce système  asservissant et tous les mouvements mis  en place sur l’année 2018, nous n’avons obtenu aucune avancée sociale.

Macron , droit dans ses bottes, ne daigne pas changer de positions. Pire, il dédaigne les indignations du peuple : On se rappelle «  de venez me chercher », traversez la rue pour trouver du travail ».

Face à cette exaspération , un mouvement a vu le jour « les gilets jaunes ».Les racines viennent , sans doute dans le manque d’espoir en la politique. Le nom de gauche a été fourvoyé dans la politique menée par  François Hollande.

Cependant on ne sait que trop bien que le capitalisme alimente, des qu’il le peut, les courants d’extrême droite et ceux - ci sont à nos portes.

Comme le grand débat annoncé sur le territoire, est un enfumage de Macron pour gagner du temps et essouffler un mouvement tel qu’il soit. L’époque est venue de changer le système et d’inverser la peur.

Il nous faut, communistes et force de gauche «  rallumer les étoiles », re-convaincre.

Et comme disait le Che » soyons réalistes, demandons l’impossible » .

 

Il nous  faut, nous, communistes, et forces de gauche rallumer l’espoir « rallumer les étoiles », re-convaincre les électeurs.

 

------------------------------------------------

Invitation aux voeux :