debout citoyens

Section PCF de Croix, Wasquehal, Hem, Leers,
Lannoy et Lys-lez-Lannoy

Contre l'austérité, rappel de nos engagements pour les élections départementales de 2015

Il y a 1 année

Ensemble, refusons l’austérité !

L’humain d’abord !

L’austérité mise en œuvre depuis 2008 n’apporte rien de bon à la population et au monde du travail.

Elle affaiblit la France.

Elle vide nos porte-monnaie et remplit les coffres de quelques privilégiés.

Elle désespère ceux qui veulent le changement.

En son nom, le Président de la république renonce à ouvrir les chantiers urgents pour notre pays : faire reculer le chômage, augmenter le pouvoir d’achat, mettre au pas la finance, partager les richesses, engager la transition écologique, partager les pouvoirs...

En son nom, le gouvernement se soumet aux exigences de Bruxelles, du MEDEF et des puissants : casse des droits des travailleurs, privatisations, exonérations fiscales exorbitantes pour les grandes entreprises et sans aucun contrôle...

   De l'argent pour les actionnaires
Les riches toujours plus riches

pour une meilleure répartition des richesses, + de solidarité !
Le 22 Mars dites : 
L’austérité STOP, Ça suffit ! Nous n’en voulons pas !

Nous sommes en colère mais nous ne résignons pas.

Nous voulons mettre les richesses produites au service de tous, au service des collectivités et de l’intérêt général.

Voilà pourquoi nous défendons l’existence du Département du Nord et des communes menacés par la réforme territoriale.

Le Conseil général a en charge des compétences tout à fait essentielles à notre vie quotidienne : collèges, transports, protection sociale et santé, logement... Aujourd’hui menacées, nous voulons les conforter et les renforcer vers plus de justice sociale et de solidarité, comme s’y emploient chaque jour les conseillers généraux communistes et du Front de Gauche.

Réduire les dépenses publiques est une erreur. Au final c’est toujours moins d’investissements, moins de projets, moins d’emplois, moins de salaires ! Il est donc temps d’y mettre un coup d’arrêt car cela pèse sur notre pouvoir d’achat, nos services publics, nos associations et nos communes, et fragilise le dynamisme nécessaire de l’artisanat, des commerces et des entreprises.

Nous sommes de plus en plus nombreux, dans notre canton, comme dans le pays, à vouloir vivre dans une société plus juste, plus solidaire, porteuse de dignité pour tous et des valeurs de fraternité et de laïcité que nous avons défendues avec force en ce début d’année.

Plus de solidarité, plus de fraternité, de justice et de respect !
Unis et rassemblés nous pouvons y parvenir.

Nous sommes candidats pour cela.

Pour vous permettre de choisir une gauche combative et audacieuse qui ne renonce pas, qui donne la priorité à « l’Humain d’abord ! » et non aux marchés financiers.